lundi 4 décembre 2017

Mille plumes au vent de Göttingen


















Mille plumes au vent,
 fragiles et futiles
Mille aiguilles dans mille bottes de foin, 
Mille flocons, dérisoires et anodins
Mille bouteilles à la flotte, mille moments perdus
Mille cris émerveillés
Mille coups de gueule ou de blues
Mille coups de coeur.

Mille billets.
C'est un peu fou.


Et un cadeau. Pour vous.
Qui supportez ou qui aimez depuis si longtemps
mes celestineries, 
mes célestes âneries...







(Rassurez-vous. J'ai reçu un message de « la longue dame brune ». 
Elle dit qu'elle me pardonne mon outrecuidance de salon. 
Elle est merveilleuse.)



¸¸.•*¨*• ☆

116 commentaires:

  1. Dame Célestine,
    Tu n'imagines pas combien je suis heureux que tu partages enfin ce très bel enregistrement !
    Car, émotion et sobriété, tu y es juste ! Totalement juste !
    Il n'y a là pour moi ni ânerie, ni outrecuidance, et je gage que si d'aventure la longue dame brune t'entend, elle acquiescera d'un petit sourire complice...
    Continue !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai longtemps hésité...
      J'avais peur de paraître un peu prétentieuse...
      Un petit sourire complice, si tu savais comme ça me ferait du bien !
      ¸¸.•*¨*•☆

      Supprimer
    2. Et j'ai oublié de te dire merci de m'avoir aidé à la rendre plus audible, cette version...
      Tes mains de magicien ont fait merveille sur les bruits parasites de mon enregistrement qui était quand même très moyen à la base...
      Bisous reconnaissants
      ¸¸.•*¨*• ☆
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  2. Il y a cependant dans ce billet qui célèbre les mille billets, un couac : le mot "âneries", car tu vaux mieux que ça, bien mieux que ça !
    Alors fêtons les mille billets !
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh mais dis donc monsieur Candide il faut pas piquer les étoiles d'une fee !
      Après moi je crois qu'elle est revenue !

      Supprimer
    2. T'inquiète pas, mon Gem, elle est jamais très loin !
      ;o)

      Supprimer
    3. Oui ben là, elle fait quoi la miss, mon Didou ??
      Reviens Célesteuuuuhhhh, on s'inquiète !

      Supprimer
    4. Voilà voilà ! J'arrriiiive !
      Je vois que vous vous entendez comme larrons en foire tous les deux !
      Bon concernant les âneries, c'est mon côté auto-dérision...Et puis ça faisait un beau jeu de mots avec célestineries...
      ¸¸.•*¨*•☆

      Supprimer
  3. Quand j’entends ta voix fluette et gracile, par mille sabords des mille billets presque toujours enflamés, je me sens comme emporté et flottant dans le ciel bleu et voyageant au loin des horizons enchanteurs et fascinants. Tes mille plumes nous ont ravi, et nous ont accompagné tout le long de ta route du bonheur et d’avoir porté tant de rêves insensés, oui c’est un peu fou comme pari. Des coups de cœurs tu en a semés tellement laissant des traces diaphanes sur nos mémoires éblouies. Je ne peux que te féliciter et te dire : Ravi d’avoir semé dans une partie de ton chemin, quelques cailloux qui me permettent toujours de revivre et de chanter tes valses à mille temps. Merci de tout cœur. Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout est dit, Bizak. Je n'ai rien à ajouter, si ce n'est que je suis heureuse d'avoir tant de lecteurs de qualité...Et que tes mots ont toujours cette brillance de plumage des grands oiseaux marins qui volent par-dessus les flots pour venir apporter l'air du large.
      Et cela, c'est ta qualité principale.
      Bisou très céleste
      ¸¸.•*¨*•☆

      Supprimer
  4. Coucou. Une chanson qui parle de paix. Mille billets qui nous rendent plus riches de tout. Non. Ce ne sont pas des âneries. Mais des petits cailloux semés sur nos chemins de vie pour retrouver la lumière même quand tout est sombre. Une petite voix légère qui monte ce matin et qui m'envahit d'une douce chaleur. Mille notes de musique pour compléter la symphonie de notre existence. Merci ma douce. Bises alpines émues.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison. Cette chanson parle de paix, et s'il est un mot qui me tourne dans la tête depuis quelques jours, c'est bien celui-là. J'y aspire de toutes mes fibres. je la souhaite ardemment, je la désire.
      J'en ai besoin.
      Il est temps que je reparte.
      Bises ma chère montagnarde.
      ¸¸.•*¨*•☆

      Supprimer
  5. Je crois t'avoir déjà donné mon sentiment. La chanson est très belle et elle te va si bien. Surtout continue mille et mille. Bises Miss W. ATTB.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je continuerai, puisque vous êtes au moins deux à me le dire, Candide et toi.
      C'est une injonction qui n'est pas très difficile à suivre.
      Kisses my friend from your angel B
      ¸¸.•*¨*•☆

      Supprimer
  6. Joie d'avoir croiser ta route "blogueste"
    Joie de m'enrichir de tous tes partages
    Joie de Barbara par ta voix
    Joie de souffler avec toi cette millième bougie
    Un gros bouquet de bisous
    Et un grand merci.
    Nicmo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je prends sincèrement ce bouquet de joie et d'affection.
      Merci Nicmo d'aimer ce que je partage au quotidien.
      Merci de ta présence discrète.
      ¸¸.•*¨*•☆

      Supprimer
  7. Comme quoi une chanson peut-être un beau cadeau d'adieu. Mieux que le simple effacement d'une liste.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La fleur ôtée d'un jardin n'est peut-être pas si loin. Simplement dans un vase, pas très loin..pour un bouquet plus petit mais plus secret.
      ¸¸.•*¨*•☆.

      Supprimer
  8. Ce texte me touche beaucoup, je ne saurais dire pourquoi ... peut-être est-ce mieux ainsi ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ou peut-être pas ? J'aime savoir ce qui, en moi, touche les gens.
      J'ai l'impression que cela m'aide à me construire.
      Mais peut-être est-ce trop intime ?
      ¸¸.•*¨*•☆

      Supprimer
  9. Réponses
    1. Si tu savais le plaisir que j'ai à préparer ce genre de surprise pour mes lecteurs, c'est moi qui devrais te remercier de me l'avoir donné.
      ¸¸.•*¨*•☆

      Supprimer
  10. COUCOU belle d'Âme ! ouvrir l'Etoile ce mât-teint et y découvrir ta voix, Célestine, et autres chansons qui nous aiment et nous enchantent , quel bonheur! en mots si jolis et notes semées dans cette froidure extérieure (- 4°) si bien embrasée par tes mille plumes en coups de coeur du poète, mille notes de musique sont autant de palets, de pierres précieuses, de rêves en songes cueillis le long de ton chemin léger qui rayonne comme un sOleil regarde pas après pas, la beauté... annoncent une douce journée harmonieuse grâce à toi... merci. Mille mercis émus pour ce cadeau.
    Bisou.
    Den

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans une belle réciprocité, tes mots posés le matin illumine le soir d'une journée qui a été bien triste.
      J'ai accompagné un ami à sa dernière demeure, c'était d'une tristesse et en même temps les discours étaient d'une beauté infinie, dignes, pudiques et forts.
      L'émotion n'est pas encore tout à fait retombée, alors en lisant tes mots, c'est comme un gros soulèvement de mon coeur tout entier.
      Je t'embrasse
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  11. quelque chose de toi, charmant cadeau, et quelle belle chanson ! pour nous, c'est cela que tu dois enregistrer https://www.youtube.com/watch?v=XoLcVzxwgvQ

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr que ma plus belle histoire d'amour c'est vous...
      Ravie que tu aies aimé.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  12. Un délice, ta voix et cette si belle chanson... tu y mets un peu plus de joie qu'"elle" il me semble... ça lalalère un peu plus :)

    Mille merci donc!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois sincèrement que le tempérament général d'une personne se ressent dans le timbre de sa voix. Il y a des voix qui lalalèrent, et des voix qui pleurent...
      Grazie mille (c'est le cas de le dire aujourd'hui)
      Baci sorella !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  13. Si la longue dame brune est d'accord.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime ta magnifique sobriété de commentaire, heure-bleue !

      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  14. Réponses
    1. Réciproque, chère Manou !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  15. Je suis votre fidèle lecteur depuis de longues années. Et je n'ai jamais été déçu une seule fois.
    Bon sang, mais si, bien sûr, j'ai été déçu parfois : à chaque fois que vous avez mis votre « blog en pause ». Ce petit message laconique me faisait souffrir mille morts. Reviendra-t-elle ? Et quand ?
    Mais mille joies de vous voir revenir de vos respirations sur votre colline, ou de vos escapades hors du temps dont vous reveniez à chaque fois plus belle et plus requinquée.
    Je vous souhaite, je nous souhaite encore mille billets, pleins de vous, de cette fièvre et de ce miel qui nous font tant de bien.
    Merci pour votre voix de mésange.
    Je me permets de vous embrasser sur le front, chère enfant.
    ~L~

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La fièvre et le miel, vous avez retenu cela...j'en suis très émue et agréablement surprise.
      Comme vous me connaissez bien. C'en est troublant...
      Votre fidélité est vraiment remarquable.
      Je ne sais pas s'il vous est arrivé de "zapper" un de mes billets, depuis si longtemps que vous êtes là...
      En tout cas, vos mots toujours élogieux me vont droit au coeur.
      Je vous embrasse sur les deux joues
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  16. Mille bonnes heures ,
    Mille bonheurs,
    De t'avoir rencontrée,
    Tu donnes envie d'avancer pas à pas sur le chemin caillouteux de la vie.
    Nous ne sommes pas seuls,
    Une grande famille de copinautes qui se nourrit, et s'entraide.
    Merci à toi d'être ce lien , ce liant subtil qui fait que la sauce ou la crème est savoureuse.
    Je t'embrasse et file ...
    Je serai en retard à mon travail mais l'amitié est plus importante en ce lundi 4 décembre.
    Mathilde .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu ne t'es pas fait gronder par ton patron !
      C'est tout simplement merveilleux de se dire que tu me lis, que nous nous parlons, et qu'un jour nous allons nous voir avec beaucoup d'émotion, tu penses !
      J'aime déjà tellement ta voix, mathilde !
      j'adore ta métaphore culinaire.
      Je vais essayer de ne jamais être un gâte-sauce.
      Je t'embrasse fort
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  17. ah ! l'entrée dans le club très smart des blogs au long court ....
    Vous y voici Madame !

    Une interprétation toute en douceur...
    Et que nous chanteras-tu pour le "mille et tre" ?
    du Mozart ?
    ;-)
    Mais plus sérieusement, pourquoi ce choix ? Cette chanson née d'un épisode, telle une sorte de tragi-comédie... un caprice de chanteuse faisant naître l'une de ses plus belles chansons…
    veux-tu ainsi livrer quelque chose de toi ?
    oui je sais, je pose toujours trop de questions…
    ... auxquelles on n'est pas obligé de répondre…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mon cher Alain, que serais-je sans toi qui vins à ma rencontre...
      Je crois que c'est ce que je te chanterais si je devais te dédier une chanson. Tout en douceur, évidemment...
      Alors...pourquoi ce choix ?
      Eh bien, d'abord, parce que c'est une des chansons de Barbara qui contient des accords pas trop imbouffables et une mélodie pas trop dure.
      Ensuite, pour le symbole de paix qu'elle représente.
      L'amour de la paix, la rédemption, le pardon.
      Peut-être parce qu'elle parle du même sujet qu'une certaine de Brassens...
      L'oncle Martin, l'oncle Gaston, l'un aimait les Tommies l'autre aimait les Teutons....
      Voili voilou.
      Ai-je bien répondu ?
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Une telle chanson ce serait trop d'honneur que tu me ferais.
      Ce n'est cependant pas sans émotion de l'envisager, ainsi que de lire la suite de ta réponse.
      En ce sens je ne regrette pas de t'avoir quelque peu taquinée !
      Elle parle du fond qui tapisse ta personnalité ainsi que ta quête incessante d'un monde de paix.
      Si nous en rêvons tous (enfin j'espère…) tous n'ont pas les belles attitudes intérieures qui te caractérisent à cet égard.

      Supprimer
    3. Emotion...partagée à la lecture de ces mots. ♥︎

      Supprimer
  18. Combien de matin blemes
    Combien de chansons contre la haine
    Pour exprimer toute la peine
    Que la folie meurtrière entraîne

    Et toi Céleste à la voix douce
    Vers l'espoir la tu nous pousses
    Après la grande Barbara j'aime
    Une voix moins douloureuse et bohème

    J'aime bien ton Gottingen
    A l'interprétation aussi légère qu' une plume.Depuis les douleurs d'enfance de Barbara que l'on sent chez elle, les rapports franco allemand ce sont adoucis. Combien de jumelages ont fleuri unissant les enfants blonds de Gottingen et ceux d'autres pays d'Europe ....Voila l'espoir qui fleurit

    Voilà ce que J'ai aimé ressentir en t'ecoutant une nouvelle dois.

    En cela je te remercie, chère amie Celeste

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour tes vers qui m'enchantent
      Barbara nous rend tous troubadours...
      Tu as raison, c'est une chanson d'espoir, et j'ai essayé d'y mettre le mien dans l'interprétation.
      Légère comme une plume, comme un petit soldat de plume... ?
      Bises légères
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  19. Mais , j'oubliais l'essentiel de ce billet : Félicitations pour ce millième billet , un moment à fêter entre amis, comme un anniversaire 🎂

    RépondreSupprimer
  20. Tu as mis dans le mille de mon âme hantée par cette longue dame, qui y vaque à son aise et toujours m enchante et me charme.
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'en déduis que je n'ai pas écorché ton idole, et cela me réconforte !
      merci ma chère Jak pour ta jolie phrase poétique.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer

  21. c'est beau, et j'apprécie ce cadeau de ta voix que tu nous offres tout en émotion!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Etre appréciée par quelqu'un de ta qualité, c'est une vraie douceur, chère ElLinda.
      De tout coeur
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  22. Quelle joie de découvrir ta voix si cristalline. Merci pour ce partage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cher JF tu fais partie des petits nouveaux, ici, et à ce titre, tu ne connais pas encore mes petites friandises musicales..
      J'en ai semé quelques unes ça et là.
      En voilà une pour toi.
      ICI
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  23. Quelle joie de t'entendre chanter chère Célestine, c'est merveilleux. Un grand merci pour ce très beau cadeau. J'aime ta voix si douce ♥
    Toutes mes félicitations pour ce millième billet, que du bonheur ♥
    Gros bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah Denise, l'enchantement se manifeste de bien des façons. Cela peut être sous la forme d'un paysage, d'une fleur, d'un oiseau, ou de quelques notes de musique.
      Et tu sais, tout comme moi, le dénicher là où il est.
      Sois-en remerciée, ma belle rêveuse
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  24. Mille ? Pour moi, c'est un million de bravos pour cette voix si juste, cet accompagnement enjoué et plein d'émotion.
    Vraiment, ravie d'avoir un jour rencontré Célestine de blog et de coeur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un compliment que j'ai aimé te retourner, toi qui forces mon admiration pour tes engagements du bout du monde et tes collages si originaux et si harmonieux.
      Célébrons la magie du web. Une nouvelle fois. ne nous en privons pas.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  25. Alors mille bravos pour cette fidélité. Autant pour la chanson. Nous en avons une, offerte par la longue dame brune, sur notre maison de Paris : Bien sûr, on est loin de la Seine, et plus loin du Bois de Vincennes, mais c'est bien joli quand même, au 47, rue..... Tu auras reconnu ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh bien je donne ma langue au chat, car je n'ai pas reconnu cette rue...
      47 rue Poliveau ? A non, c'est Jambier dans la Traversée de Paris...
      Rue de la Grange au loup ? C'est à nantes, non ?
      Tu me diras ?
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  26. il n'y en a pas beaucoup, des blogueurs qui tiennent le coup si longuement!
    et comme je vois les choses, tu es bien partie pour mille autres billets
    Comme tu aimes cela: écrire de tout ton coeur, je te le souhaite!;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mille autres billets ...je ne sais pas.
      mais en tout cas, tu sais, toi, plus que les autres combien j'ai la fièvre d'écrire.
      J'ai même souvent essayé de te la redonner quand tu faiblissais. Et je crois que tu as retrouvé le goût de la plume.
      Je t'embrasse
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  27. Ta voix est superbe et plus assurée qu'avant.
    J'aime beaucoup ton interprétation il me semble, comme le dit Edmée, que la joie passe davantage que chez barbara qui reste une chanteuse tragique.
    Merci c'est un beau cadeau qui montre combien tu es généreuse.
    Bises
    Angela

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu te souviens que j'ai pris quelque cours de voix ?
      Bon j'ai envie d'y retourner pour continuer cette affermissement ...
      Merci Angela, tu me touches beaucoup
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  28. Seulement 1000 billets ? Feignasse ! ];-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Andi, enfiiin !
      Allez, je gage que tu t'es laissé emporter par le dépit de n'en avoir pas tant fait !
      T'apuka !
      ...'fin moi, Jdissa...

      Supprimer
    2. C'est un joli cadeau pour le mille.

      Supprimer
    3. @Andiamo
      Oui, j'avoue que je me suis pas trop foulé la rate, en neuf ans...
      J'aurais pu en écrire potentiellement 3285 et encore je ne compte pas les années bissextiles (qui, comme chacun sait, sont les années où l'on fait deux fois plus l'amour)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. @Jdissa
      Rhôô mademoiselle Célestine !
      (j'anticipe sur ta réponse quand tu vas lire la mienne à Andy) ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    5. @Berthoise
      Merci.
      J'aime aussi ta concision, comme pour heure Bleue. ;-)
      C'es ce qui s'appelle aller à l'essentiel, et ne pas perdre son temps en formalités.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    6. Gagnééé !
      Qu'est-ce que tu me connais bien !
      ;oDD

      Supprimer
    7. Au fait, y'a un truc qui m'intéresse : c'est quand la prochaine année bi-comme tu dis ?...
      8oDD

      Supprimer
    8. J'ai déjà du mal à me connaître moi-même alors...je ne sais pas si je te connais si bien que ça...
      Souvent on croit connaître les gens et puis ils font ou disent quelque chose qui nous laisse sur le c...
      Sans transition, la prochaine année bi, c'est en 2020...pffffiouu c'est loin!
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  29. Milles plumes au vent et mille vent : je dis Mille bravos Célestine !!

    RépondreSupprimer
  30. Ton interprétation de ce classique de Barbara est délicieuse !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Venant de ta part, cher musicien, tu comprends que ça me titille agréablement les neurones !
      Alors je te remercie du fond du coeur.
      En attendant de faire un boeuf, peut-être qui sait ?
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  31. Chapeau Célestine ☺☺☺☺
    Mille bravos et gros bisous ♥

    RépondreSupprimer
  32. Et mille "mercis" pour la découverte régulière de ces petites "célestineries"!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime beaucoup ce que tu écris, Alezandro. Ce sont des échanges comme ceux-ci qui font la richesse des blogs.
      A bientôt, ici ou là...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  33. Oh, c'est trop beau!
    Merci pour ton cadeau qui n'enlève rien à la longue dame brune. J'y vois un hommage au contraire.
    Bisous,
    Mo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas facile de reprendre les chansons des « monstres sacrés »
      Alors hommage, oui, ça me va bien comme mot.
      Merci Mo, pour ton enthousiasme exclamatif.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  34. Mille sabords! c'est ta voix que j’entends!
    Ça me fait mille frissons
    Ça me fait mille émotions
    Ça me fait mille plaisirs
    Mille encouragement mille mercis
    mille bisous

    Bon,il ne te reste plus qu'a verser mille petites larmes d'émotion.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour les mille petites larmes d'émotion, c'est fait.
      Depuis une heure que je découvre tous ces commentaires bienveillants, et je dirais même indulgents, je suis en mode émotion.
      Cela fait trois jours que je suis sur ce mode là, pour tout te dire.
      Des retrouvailles de cousins, des enterrements, ça bouge, ça dépote, ça secoue.
      Ajoute à cela mon petit voyage exploratif dans mes profondeurs...
      Bref, je vibre à haute fréquence...
      Alors mille mercis pour ce que tu es.
      Un vrai pote de blog. Un Aminaute même.

      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  35. Ah mais c'est Noël avant l'heure ici !

    Je le mets dans mes petits souliers !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et moi, j'étais déjà dans mes petits souliers à l'idée de livrer mon interprétation à la sagacité musicale de certains de mes lecteurs...
      Mais toi, t'es mon oncle adoré !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  36. J'aime beaucoup ton interprétation. Cette chanson te va à merveille. Quel beau cadeau tu nous fais.
    Grazie mille, Celestine.
    Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très touchée, Patrick.
      Posso dire la stessa cosa delle tue poesie
      baci

      Supprimer
  37. Toutes mes félicitations pour ces mille messages. Du coup je suis allée voir, je n'en suis qu'à 976, mais je suis beaucoup moins régulière que toi. :)
    J'aime ta manière de chanter cette chanson de Barbara, et pourtant pour elle je suis difficile. Mais cette interprétation te ressemble... Il y a mille petites étoiles dedans.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme c'est bien dit !
      l'intelligence du coeur, voilà une belle expression qu'une amie employait tantôt à mon égard. Mais n'est-ce pas exactement de l'intelligence de coeur que de trouver des étoiles dans ma voix, quand on sait combien je les aime ces chères étoiles ?
      C'est ce que j'appelle, moi, de la délicatesse. Et tu en es pétrie.
      Douces et tendres pensées.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  38. Mille billets! Bravo pour la constance, merci pour la confiance. Merci pour ce si joli cadeau, voix de source, de cristal, de gouttes d'émotion, merci pour le choix de cette sublime chanson.
    Des baisers ronds et chauds, tout légers pour ne pas peser sur ton âme blessée, des baisers qui font pffuitt sur les joues...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci chère Baladine.
      Cela fait quoi ?... un an à peu près, que tu es venue poser tes ailes blanches sur mes billets.
      Au début je me suis méfiée, tu sais pourquoi. J'avais été tant échaudée.
      Mais je sais maintenant que tu es une belle âme.
      Et que tu es sincère.
      Et cela, c'est inestimable dans une relation, même virtuelle.
      En tout cas, c'est cela qui me donne envie de partager, de donner, de chanter !
      Doux baisers en retour.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  39. Tu crois qu'avec ça tu peux concourir au jeu d'Emile Franc?
    OK j'essore
    Ti bacio

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça dépend...Si c'est toi qui fait Lucien Jeunesse, pourquoi pas ?...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  40. Une très jolie interprétation que j'aime beaucoup, Célestine. Et je me rends compte que nous avons un peu le même timbre de voix, douce et fluette. :-)
    Bravo pour ces mille billets. Je ne les ai pas tous lus, vu que je suis arrivée chez toi il n'y a que quelques années (combien je ne m'en souviens plus...), mais je te remercie pour tous ceux que j'ai lus et aimés.
    Je t'embrasse très fort, ma belle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux encore les lire, c'est souvent intéressant de remonter dans l'histoire de quelqu'un, j'ai lu de très anciens billets de toi qui m'ont éclairée sur la belle personne que tu es et m'ont donné envie de continuer la route avec toi.
      Merci pour ton enthousiasme bienveillant, Françoise.
      Je sais que j'ai encore beaucoup de progrès à faire pour améliorer mon "filet de voix" comme disent Zazie et Françoise Hardy...
      Mais je ne serai jamais la Callas , heureusement !
      Bisous belle d'âme
      Heureuse de ton retour.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Je remonterai donc le temps, Célestine ! :-)
      J'aime ton filet de voix, tout comme j'aime celui de Zazie et Françoise Hardy. Ne le change pas ! :-)
      Je ne suis pas encore de retour, je n'en connais pas encore la date, il s'agit juste d'une petite visite. Bisous.

      Supprimer
    3. Alors si tu passais juste pour moi, j'en suis d'autant plus touchée.
      Promis je ne toucherai pas à ma voix. (de toutes façons, le peut-on vraiment ?) ;-)
      Je t'embrasse fort
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  41. Mille billets, mille sabords ! Grazie mille, Bella.

    RépondreSupprimer
  42. Mille, déjà ?
    Quand on aime, on ne compte pas !
    Et on les aime, tes billets, Célestine...

    Merci pour le petit cadeau, délicat et tendre...comme toi.
    Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah chère Licorne, c'est gentil tout plein de m'encourager à continuer...
      je vais aller voir si par hasard (sur l'pont des arts) il n'y aurait pas un nouveau défi sur filigrane...;-)
      Bises
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  43. Quelle jolie voix tu as... J'adore Barbara, mais j'aime bien ta modeste interprétation.
    Mille billets, et bien tu es prolifique... Continues néanmoins de nous enchanter...
    bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Amoureuse de la vie, c'est certain. Et des mots qui servent à l'exprimer dans ce qu'elle a de plus magnifique. C'est sans doute cette faim qui me pousse à écrire.
      Je suis une mendiante de belles phrases et de mots justes.
      Bisous
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  44. Je me disais bien, en admirant la céleste voûte hier au soir à l'ombre de la lune... mais ces mille étoiles qui brillent en égrainant de jolis mots, ne chantent-elles pas aussi ? C'était donc toi ? Merci pour l'enchantement, mille bises pour te fêter. brigitte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rhôô c'est mignon et très poétique.
      L'ombre de la lune surtout.
      Tu sais parler aux célestines, toi alors !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  45. Comme ta voix est jolie ! Je ne sais pas pourquoi, je l'imaginais plus grave. J'ai senti comme une légère fêlure à un endroit, il n'est pas aisé de chanter une si belle ballade sans se laisser aller à l'émotion. Il y a des mots qui parlent à nos coeurs tellement fort que la voix n'y est pas insensible. Je fais la critique sérieuse et rigole en même temps...tu sais que je ne suis jamais arrivée à chanter "petit papa Noël" ou la Marseillaise, sans avoir des trémolos dans la voix au bout d'un moment ? :D Certaines chansons de Barbara, de Piaf, de Reggiani et paf ! Je replonge ! Et ne me parle pas de "la mamma" d'Aznavour, ou de "la marche nuptiale" de Brassens ! Re paf ! Une femme à la mer ! :D
    merci pour ses jolis mots, merci pour la chanson. Gros bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu me fais rire ! Mais je suis exactement comme toi. Certaines chansons me font pleurer dès que je les entends.
      C'est vrai ce que tu dis pour la fêlure...j'étais émue.
      Merci mariejo
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  46. Je ne sais pas si j'ai déjà commenté, quand j'avais lu ton article, c'était sur mon smartphone et je n'ai pas su écouter ta chanson. Barbara elle-même a une voix très douce quand elle chante A Göttingen. Tiens, je me demande comment on calcule le nombre d'articles qu'on a écrit (surtout si on on est à son troisième "opus") depuis le début des blogues... Avant, je perdais un temps considérable sur les forums de discussion.

    Et demain, tu vas nous interpréter une chanson de Johnny ? Je l'ai déjà dit ailleurs, j'aimais bien le Pénitencier.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moins la dernière phrase, elle est un peu maladroite mais il n'y a pas de mauvaise intention. Je ne saurais jamais chanter une chanson de Barbara. Je n'essaie même pas.

      (Pivoine).

      Supprimer
    2. Non ne t'inquiète pas , ma Pivoine, je n'ai vu aucune mauvaise intention.
      La chanson de Johnny que je pourrais chanter c'est Marie.
      J'espère que tu pourras écouter ma chanson.
      Je t'embrasse fort
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  47. Beau, joli, délicat, charmant... et tant encore !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Affectueux, indulgent, bienveillant, amical, enthousiaste, attentionné, gentil...et tant encore !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  48. Ma Céleste, cette voix merveilleuse est la cerise sur le mille-feuilles..... C'est d'une pureté qui m'enchante <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quel bonheur de lire ces mots sous ta belle plume, ma Myo.
      Avec un joli jeu de mots.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.