dimanche 26 février 2017

Le plus bel endroit de l'univers






« L'univers est une machine à faire de la conscience. »
Hubert Reeves















L'aventurier pacifique de l'espace, aux yeux emplis de lumière, lance chaque jour à travers le cosmos ses enchantements photogéniques. Je suis éblouie par notre terre. Vraiment, c'est d'une beauté indicible... Chaque plan est un tableau abstrait, une géométrie subtile, presque une question métaphysique. En tous cas une émotion muette qui me serre la gorge... Peut-être parce que, contrairement aux photos satellite habituelles, celles-ci ont été prises par un être de chair et de sang. Un être sensible, qui s'émerveille devant l'univers, cette oeuvre d'art aux formes et aux couleurs tellement infinies...
Fabuleux clichés. Juste contempler. Méditer. Se faire petits. Goûter la pleine conscience que nous habitons le plus bel endroit de l'univers. Et que nous devons tout à la mince pellicule opalescente qui l'entoure,  notre planète plus que jamais bleue comme une orange. Une grosse orange fragile.



***






Barrage d'Assouan




Baie d'Alger prête à avaler les bateaux




Brousse Australienne




Effets d'hiver au Canada




Champs irrigués dans le désert jordanien




Colombie Britannique versus Alberta




 Ô Corse, ô île d'amour...




Antibes, Nice, Monaco perles méditerranéennes




Vagues de sable dans l'erg saoudien




Desert de sable ou biscuit ?




Dunes sur une plage au Brésil




Sahara algérien




Mer Rouge




Fleuve Amérique du Sud et nuages en boules




Koweit City et sa folie architecturale




Lacs australiens




Lac chilien




Lacs gelés dans les Andes




Atoll aux Seychelles et son lagon




La barre des Montagnes Rocheuses




Montagne couronnée de son chapeau de nuages




Le désert de Rub al Khali 




Naissance d'un futur paléo-méandre en Moldavie




Paris ville lumière




Minuscule île déserte dans le pacifique




Le Piton de la fournaise




Formations rocheuses au Tchad




Venise et sa lagune




Et enfin, le magistral Vésuve et son habit de lumière

***




Pour suivre Thomas Pesquet :
Sur facebook, également ici
Sur FlickR 
Et pour voir en direct avec la webcam de l'ISS, quand ça veut bien fonctionner ou que l'ISS n'est pas dans une zone d'ombre...

Musique: Chet baker




93 commentaires:

  1. De magnifiques photos. Juste un peu déçu de ne pas voir celle de ma maison:-)
    En structure, la terre ressemble plus à un oeuf qu'à une orange.
    - Elle n'est pas absolument ronde, sa rotation dilate l'équateur en l'aplatissant entre les pôles.
    - Son noyau me fait penser au jaune de l'oeuf.
    Mais surtout, la croute terrestre est comparativement aussi fine que la coquille de l'oeuf.
    Une coquille en plusieurs morceaux flottants sur un magma à peine plus dense qu'elle.
    Oui, la Terre est décidément une chose délicate.
    Si un géant voulait la prendre entre ses doigts, il l'écraserait avant de pouvoir la soulever.
    Ne subsisterait alors que le noyau central solide. Gigantesque bille de métal qui presque aussitôt se liquéfierait en une larme étincelante.
    Ti abbraccio

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La terre est une chose délicate pour nous, évidemment...Intrinsèquement ce n'est qu'un bout de matière en suspension dans l'espace. Mais, parce que notre survie dépend de son équilibre, de sa température, de son hygrométrie et de tout un tas d'autres facteurs, si elle devenait d'un coup, comme Venus, un désert bouillant d'acide sulfurique, elle s'en foutrait complètement. Elle continuerait à tourner imperturbablement. Mais la vie disparaîtrait.
      Quant à ta dernière phrase, oh que j'aime quand tu es poète. Cette larme étincelante est comme une goutte de miel dans ma journée.
      Baci caro
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  2. oui beauté fragile!
    et à 40 années lumière d'ici, le Belge Michaël Gillon vient de découvrir d'intéressantes exo-planètes ;-)
    http://reflexions.ulg.ac.be/cms/c_22687/fr/gillon-michael

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très intéressantes, les exo planètes sur lesquelles, à moins d'un miracle, nous ne pourrons jamais nous rendre...Autant protéger notre endo-planète !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Pas de quoi paniquer, il faut juste un peu de patience
      Une fusée actuelle mettrait 72'000 ans pour parcourir une année-lumière.. Il y a largement de quoi prendre un apéro tranquille durant le voyage...
      Laisse les premiers partir et avant qu'ils n'arrivent on aura inventé la transportation cosmique et nous irons les attendre sur l'exo-planète...
      Baci

      Supprimer
    3. La vitesse de libération est de 11 kilomètres / secondes minimum pour quitter la terre, je crois...mais elle est de 60 kilomètres / secondes pour s'arracher à l'attraction solaire...autant dire que pour aller sur la plus proche étoile, Proxima du Centaure, qui est à 4 années-lumière, il faudrait effectivement un bout de temps...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  3. Merci dame Céleste de nous faire partager toutes ces beautés sur ton blog. La terre est tellement fragile. Chaque fois que je la parcours j'essaie de m’imprégner de son souffle et de sa respiration. L'escalade est une merveille pour cela. S'accrocher aux flancs d'une paroi et sentir battre le coeur de terre.

    Je suis émue devant chaque photo car elles laissent entrevoir toute la diversité de notre univers. Je suis déçue quand même qu'on ne voit pas le grand sapin de mon enfance. Car c'est pour moi le plus bel arbre de la planète. 😊

    Pas plus tard que hier je me disais que le tourisme est bien. Il permet de partir au loin mais quand je vois ce qu'il produit comme pollution je me dis qu'il est urgent de réfléchir à ce que nous voulons vraiment pour les générations futures.

    C'était Dédé en direct de sa bulle de douceur dominicale. Je rends l'antenne. Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'escalade, sans doute, et d'une manière générale prendre un peu de hauteur, oui, c'est important pour relativiser ses petites contrariétés et re-situer les choses dans une perspective plus large.
      Et puis écouter battre le coeur de la terre, sentir les ondes telluriques nous parcourir, et le souffle puissant de la vie qui palpite...
      le tourisme ne produira plus de pollution quand on se sera débarrassé des énergies fossiles et que l'on fera fonctionner les avions à l'eau et au soleil? C'est possible. Il n'y a plus qu'à le vouloir. mais la volonté de nos politiques est à mille lieues de ça...
      Bisous chère dédé, bon dimanche
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  4. Dieu qu'elle est belle! Bises Miss W. et ATTB.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je confirme. On touche là à la beauté universelle, à laquelle nous nous connectons parfois alors que cela devrait être en permanence. La beauté est comme l'amour : elle vibre dans chacune de nos cellules.
      Kisses from miss Williams, émerveillée comme de juste
      attb¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  5. Pfff, on voit même pas Molenbeek...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux envoyer des messages à Thomas pour lui demander de photographier ta ville, sais-tu ?
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  6. Quand je pense à l'entrain qu'on met à saboter notre seul vaisseau spatial...
    Ouais, on n'en a pas d'autre.
    Nan mais quels couillons !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des stégosaures, oui, des sapajous, des crèmes d'emplâtre de mille sabords de tonnerre de Brest.
      les êtres humains ? Pas d'erreur, c'est des scieurs (de branches sur laquelle ils sont assis)... ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  7. Oui, belle et fragile... mais pas tant que ça. Nous, humains, sommes plus fragile qu'elle et je suis sûre qu'elle nous survivras, qu'elle survivra à tout le mal qu'on lui fait subir. Sous une autre forme, d'autres climats, d'autres formes de vie. Nous et toute notre prétention, nous disparaîtrons mais la terre, elle, revivra. beau dimanche ma belle PS: ces photos sont sublimes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait. Quand je dis qu'elle est fragile, c'est évidemment une ellipse.
      Sublimes photos, je suis d'accord !
      Bizou
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  8. C’est tout simplement sublime, notre planète tellement belle et diverse. Si les hommes ne la saccage pas, elle est l’éden absolu, j’en suis émerveillé. Même les mots ne suffisent pas à la louer, il faudrait en inventer d’autres.
    Pour la photo que ne reconnait pas Thomas, selon mes investigations, c’est Le désert de Rub al Khali (littéralement le quart vide) à la frontière d’Oman et de l’Arabie Saoudite. Ce sont des dunes de sable atteignant des hauteurs de 250m et peuvent se déplacer sous l’effet du vent. Donald Trump devrait s’en inspirer pour les importer d’Arabie Séoudite et construire son fameux mur avec du sable qui lui tient tant à cœur à la frontière mexicaine.
    Merci Céleste pour ces moments aphrodisiaques que font naître en moi ces sublimes photos prises de l’espace. Merci pour la jolie baie d'Alger; Bises spatiales et épantelées.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faudra le dire à Thomas alors, parce qu'il se posait la question...Après, c'est vrai que je ne suis pas allée lire les centaines de commentaires au-dessous de chaque photo...merci pour le renseignement.
      Construire un mur avec du sable : voilà une belle allégorie de ce que nos dirigeants planétaires sont en train de faire avec leur ego surdimensionné...
      Je t'embrasse en souffle cosmique

      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Merci céleste, voici le lien pour ce désert de Rub El khali:
      https://www.7x7.press/les-plus-beaux-cliches-abstraits-de-thomas-pesquet/detail/la-mosaique-de-tana
      Je t'embrasse de l'espace.

      Supprimer
    3. J'ai rectifié. Merci ^^
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  9. Ah ! Chet Baker pour illustrer cette page magnifique. Merveille dominicale, Céléstine !
    Je suis avec enthousiasme sur les réseaux sociaux toutes les publications de notre Rouennais préféré, subtil, intelligent, simple et plein d'humour.
    Nous sommes un certain nombre à lui demander une photo de Pondichéry (après celle de Mumbaï). Espoir...
    Je suis bien d'accord avec toi, les clichés sont touchants pour les raisons que tu évoques. Tous sans exception sont d'une beauté qui émeut, mais pour l'heure, mes préférences vont à la photo de ma Ville Lumière adorée, Paris. Et aussi au Caire car mon fils vit en Egypte et à Melbourne, la ville de mon enfance...
    Quelle chance nous avons de vivre sur Terre.
    Je t'embrasse en te souhaitant un très beau dimanche (la pluie, on s'en fiche et même... on l'aime)
    eMmA

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La pluie, je me suis mise à l'aimer de plus en plus au fur et à mesure de ma prise de conscience qu'elle représente la vie au même titre que le soleil...
      Merci pour ton témoignage enthousiaste, eMmA. Pour mes choix d'images et de musique.
      Serais-tu australienne d'origine ?
      Bises étoilées
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Mon origine est 100% italienne (des îles) mais j'ai vécu à Melbourne de l'âge de 7 à 10 ans...

      Supprimer
    3. Italienne des îles...ça fait rêver...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  10. Bien sûr je le suis depuis le début, et je m'émerveille à chaque fois. J'avais mis une photo sur mon blog pour la nouvelle année, en regrettant de ne pas en mettre plus. Voilà qui est fait.
    Tu as fait là une magnifique sélection d'images, j'adore... ♥ Il ne manque que Lyon, mais je préfère quand même les photos de nature.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était difficile de choisir, il y en a tellement !
      Je me souviens de ta photo pour les voeux.
      Bises en harmonie ♥
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  11. Merci Célestine pour ce merveilleux voyage...
    J'ai pu regarder sur mon PC grand format I N N O U I
    merci merci
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oUi sur un grand format c'est encore plus bluffant. Imagine vu de la station orbitale ...
      Ce cher Thomas doit être en extase continuelle derrière son hublot.
      Bisous ma Jak
      ♥¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  12. C'est magnifique et glorieux, on ne peut qu'avoir la gorge serrée de joie de vivre, de participer à ça, d'en être un point minuscule mais pensant et donc ... pas aussi insignifiant qu'il nous serait confortable de le conclure parfois :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai, nous pouvons beaucoup de par notre intelligence, malheureusement elle est tellement utilisée à mauvais escient... Il est certain que si chacun des sept milliards (bientôt huit ?) avait l'intelligence et la conscience de ce miracle permanent de la vie, nous n'en serions pas où nous en sommes, à nous demander pour combien de temps nous en avons...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  13. a l instant nous survolons la Russie.... le ciel y est gris
    mais mes yeux pleins d'étincelles

    RépondreSupprimer
  14. C'est vrai, il a de la chance !
    Au moins vu d'en haut, on ne voir pas la misère d'en-bas....

    comme ça par exemple

    bon d'accord, ça fait tache !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une photo d'anticipation?
      Les `banlieues américaines après 4 ans de Trumpisation ou le 9.3. après le passage de le Pen?
      Bon dimanche

      Supprimer
    2. Hélas, je crains que tu n'aies raison ....
      Dans les 2 hypothèses...
      :-(
      En attendant vivons cachés....

      Supprimer
    3. Oui, ça fait tache...ça me dépite.
      Je ne sais pas quoi dire.

      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. Ce que je veux dire, c'est que je suis parfaitement consciente des turpitudes humaines, mais je crois qu'il y a un temps pour l'indignation, la dénonciation véhémente, l'engagement politique, et un temps pour la méditation, le voyage intérieur, la connexion à la conscience universelle.
      Le mélange des deux est indigeste et improductif, mais ce n'est que mon humble avis.
      Ton contrepied est certes utile pour ramener sur terre ceux qui auraient tendance à planer un peu trop, mais présentement, il me fait mal, comme ces pensées négatives générées en permanence par notre mental tyrannique et qui viennent troubler notre être profond. Désolée, je baigne un peu dans E. Tollé en ce moment.
      Je t'embrasse de tous mes bras. ;-)

      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    5. @ AlainX : Certes, Alain, certes...
      Là où notre amie espérait encore et encore voir le beau, le grandiose, l'ineffable de notre vaisseau à tous, tu as bien cassé l'atmosphère. Il y a un temps pour tout, et on peut à la fois savoir que la misère existe et admirer la nature qui nous porte et nous nourrit.
      Mais à tous ceux qui prennent un malin plaisir à nous envoyer à la tête leur amertume en nous ramenant violemment à la réalité, je dis qu'il faut peut-être parfois prendre un bol d'air pur et de beauté pour ne pas oublier et tâcher d'avancer voire, pour les plus courageux, de reconstruire.
      Et l'envie de leur demander: Maintenant que tu nous as bien ramené à la fange, toi, qu'est-ce qu tu fais ? A quoi tu sers ?

      Supprimer
    6. @ Jdiparien
      Moi ? Mais je ne sers à rien, voyons !
      Je n'ai pas cette chance que tu as d'être indispensable...

      Supprimer
    7. Ne vous disputez pas les enfants, ça me fait monter la mort intérieure.
      Je ne crois pas que personne ne soit ni inutile ni indispensable...
      Il y a des Etres humains que j'aime et que j'apprécie, avec leurs personnalités différentes, leurs richesses intérieures et leurs défauts.
      j'aime le Alain X qui écrit :
      Plus d'une fois j'ai constaté dans mon existence, combien j'ai eu à côtoyer des personnes qui transportaient en elles une mort contagieuse et tentaient de la transmettre autour à d’autres. Je ne parle pas ici des contaminations bactériennes, virales ou microbiennes comme la grippe ou autre saloperie… évidemment.
      Encore que… ça peut y ressembler quelque part.
      Je parlerai plutôt ici d'une sorte de « mort intérieure », parfois volontairement cultivée, les dégoûtés de vivre, pessimismes permanents, la critique systématique de tout ce qui apparaîtrait comme « pouvant aller vers un mieux », le doute sur tout, à commencer par le doute sur eux-mêmes et sa propre valeur, « l’à-peu-près-isme », le découragement, la force d'inertie, la déstabilisation d'autrui, le narcissisme, la perversion, l’égocentrisme, le chacun pour soi, etc. etc. la liste pourrait très longues…

      C'est forte de ce texte qui m'a émue, que j'ai eu envie de faire le partage de mon émotion en regardant ces belles photos.
      Quant à Jdissa, tes formulations sont parfois un peu rugueuses, mais je sais que tu as un coeur d'or.
      Bises à tous deux
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  15. C’est dimanche et j’ai la tête à Yeurs, station spatiale d’où je décolle. Un cadeau pour dire merci, oh, c’est un cadeau d’occasion, car publié déjà, tiens justement à Yeurs, minuscule village de la terre, dont je parlais à l’instant :

    Clair de terre

    Pour me punir d’une distraction coupable,
    on m’a exilé sur la lune.
    J’arrose mes monnaies-du-pape,
    je pêche des môles dans les cratères,
    je vais en vacances à la mer.
    Mais sans eau, tous ces plaisirs ne sont rien,
    je ne trouve ni Sérénité ni Tranquillité,
    et je m’ennuie.

    Alors les nuits de pleine terre
    je grimpe sur le mont Huygens,
    aux glaciers de neige carbonique
    A mes pieds, ma chienne Laïka hurle,
    invisibles des rapaces ululent.
    Je regarde les océans et les forêts qui moutonnent,
    les lumières des villes et des aéroports,
    j’aperçois la muraille de Chine,
    une nostalgie terrible m’étreint,
    et je pleure.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un beau poème, Bricabrac, grave et profond sous des dehors humoristiques.
      Oui je suppose que la nostalgie doit être terrible à quelqu'un qui serait éloigné de la Terre Patrie...
      Le mal de l'espace, les spationautes le connaissent bien.
      Mais la nostalgie donne aussi les plus belles pages de poésie et de littérature qui soient...
      beau dimanche l'ami
      Bises célestes
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  16. Chère Céleste,

    La terre, notre mère
    Notre belle planète
    Est-ce qu'elle nous indiffère
    Pour que rien n'arrête

    Notre soif d'en abuser
    Notre rage de puiser
    Sans fin dans son coeur
    Sans la moindre douceur

    Les promesses de vie
    Alors qu'elle nous donne
    Sans compter, non pas à l'infini
    Mais comme une Madone

    Toutes les vagues de ses océans
    Tous les paysages merveilleux
    Que le lent travail des ans
    A sculptés rien que pour nos yeux

    Vive notre mère la Terre

    Bisous émerveillés

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Magnifique, dans la forme comme dans le fond. Tu t'améliores de jour en jour, si j'ose me permettre cette appréciation de maîtresse d'école. ;-) j'espère que tu ne m'en voudras pas ...
      Merci beaucoup pour ces mots conscients et espérants.
      Bisous de même
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  17. Wouaaah !
    Quel voyage merveilleux tu nous offres là !
    Et gratuit en plus, sans billet d'avion, et sans risque de se retrouver du mauvais côté, loin du hublot... :-)

    Oui, regardons notre Terre, parce qu'on ne peut pas la regarder sans l'aimer...
    Rien n'est plus beau que la nature...elle est grandiose, elle est vivante...et l'homme devrait se souvenir qu'il n'est qu'un fétu de paille par rapport à elle...

    Connais-tu cette vidéo ?
    https://youtu.be/2HiUMlOz4UQ

    Bises .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cette video est très belle, merci je ne la connaissais pas !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  18. Habitons-nous le plus bel endroit de l'Univers? Ça c'est la question. Je crois qu'il nous reste quelques lieux à visiter avant d'élire un champion.

    Grand-Langue

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que nous habitons le plus bel endroit de l'univers parce que c'est le seul que nous pouvons habiter...Il est illusoire de penser que nous pourrons raisonnablement
      « Quand tu ne peux avoir ce que tu veux, aime ce que tu as » pourrait être la devise de chaque être humain sur cette terre.
      Je suis heureuse de vous voir par ici, cher ami du bout du monde. (je sais, je vous le dis à chaque fois... ;-) )
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  19. Pour moi ce ne sont "que" des photos, de beaux clichés , certes, mais cela reste figé. Même si tu nous offres là une prouesse photographique rien ne remplacera l'émotion de parcourir un coin des rocheuses en raquettes, d'y assister à l'envol de perdrix des neiges, de marcher sous la pluie dans Paris by Night , de chercher une perle dans le plateau d'huitres servi dans un petit troquet de Nice, dessiner la baie d'Alger vue depuis le Jardin d'Essai, traverser la Corse sur un GR, assister à une parade amoureuse de moose dans l'alberta.....C'est là, pour moi, que réside l'émotion non pas par la grandeur des paysages mais par le fait que la nature vibre et me fait vibrer. Tout le monde n'a pas le talent, la chance et les moyens de Yann Arthus Bertrand, Thomas Pesquet, Jean Louis Etienne, Bertrand Piccard et tant d'autres mais la nature est pour nous, à nous qui ne savons hélàs pas l'aimer et la soigner comme nous le devrions.
    Bises voyageuses et rêveuses.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est amusant ce que tu dis, Chinou, parce qu'évidemment rien ne vaut la vraie vie sur terre. Rien ne vaut les expériences réelles, les parfums, les couleurs et les sons de la vraie vie.
      J'aime d'ailleurs beaucoup tes exemples qui me parlent.
      J'aime le vent des falaises d'Etretat, les ruelles d'Eze au couchant et les bateaux à fond de verre de gosier à la Guadeloupe.
      Mais ces photos ne sont pas censées remplacer tout cela. Juste rappeler aux hommes que leur terre est leur maison.
      Bises vibrantes
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  20. Oh ! Oui c'est très beau vu d'en haut mais je préfère garder les pieds sur terre même si j'adore la chanson de Balavoine "le terrien en détresse".
    C'est beau vu d'en haut mais quand même, en bas, c'est bien aussi.
    Et si... et si seulement les Humains étaient moins bêtes, cruels, violents... ce serait tellement plus beau.
    Bonne journée.
    Merci pour le beau voyage que je ne ferai jamais autrement qu'en photos.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Personne ne fera jamais ce voyage autrement qu'en photos. A part une poignée de scientifiques.
      Bien sûr, comme à Chinou je te répondrai que c'est mieux vu d'en bas...
      Parce que la vie, c'est ici-bas, et pas dans des sphères éthérées.
      Mais pouvoir prendre un peu de hauteur, même virtuellement, permet de remettre nos petits soucis à leur juste place, on ne me l'ôtera pas de l'idée.
      Bises belle d'âme
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  21. Bonjour Célestine, merci pour ton merveilleux billet et j'admire ces sublimes photos de notre planète. Je me sens toute petite devant cette nature, comme une fourmi. Chaque cliché est un émerveillement :-) Tout est beau et doux moment avec Chet Baker.

    Douce soirée et mes bisous ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La musique de Chet Baker sied particulièrement à ce voyage, je trouve, elle donne à chaque cliché une profondeur et une dramaturgie.
      Je t'embrasse Denise-Eugénie ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  22. Magnifiques photos ! Je vais régulièrement regarder les vues en direct de l'ISS, pour mieux contempler et mesurer les dimensions de notre planète. C'est fascinant.

    Merci pour ce partage :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis ravie que tu apprécies l'aventure de Thomas Pesquet, qui est, évidemment contestable en terme d'économie pure (le programme ISS a un prix exorbitant) mais qui apporte sans doute une dimension réflexive et philosophique comme un surcroît intéressant au programme scientifique d'études.
      Bises enthousiastes
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  23. Il m'aura été donné de voir cela, et c'est un réel bonheur. Songez qu'à ma naissance, la radio était notre seul appareil moderne.
    Merci précieuse amie, pour vos enthousiasmes d'enfant.
    ~L~

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me souviens avec émotion de la première photo prise de la lune intitulée « Au clair de la terre ».
      De nos jours certains sont blasés par ces images. Moi je les trouve toujours troublantes et émouvantes.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  24. "rappeler aux hommes que leur terre est leur maison".... que ces mots sont beaux Célestine, si vrais... ils résument à eux seuls ton billet merveilleux...si beau vu d'en haut... mais vu d'en bas c'est pas mal non plus... mais attention à nous de protéger ce que nous possédons de plus cher, "notre planète plus que jamais bleue comme une orange... une grosse orange fragile" merci Célestine pour ce temps court qui nous reste à méditer.... douce journée à toi.
    Je t'embrasse.
    Den

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as bien résumé les choses, comme toujours, chère Den. Vu d'en haut...vu d'en bas...
      Dans l'univers comme tu le sais il n'y a ni haut ni bas, ni droite ni gauche, et cela donne du souffle à notre pensée souvent un peu...terre à terre. Un peu comme lorsque tu fais de la poésie. ;-)
      Moi aussi je t'embrasse belle dame
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  25. Waoh ! C'est beau ! Mais ça donne le vertige ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il faut bien se tenir...
      Oui, mais...à quoi ? comme disent les Dupondt dans la fusée lunaire ...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  26. Et bé ! Tu as sauté bien haut pour prendre pareilles photos ! ];-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr ! Avec mes cuisses de sauterelle, tu penses !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  27. La terre est belle, et elle a besoin de nous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu me l'ôtes de la bouche ...
      ♥¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  28. T'es douée en photos !! Magnifiques!!!! Et puis j'aime ta nouvelle bannière ce petit air penché...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'elle penche, c'est parce qu'elle veut entendre mon secret, et que je ne parle pas fort...
      …/\_¸_/\
      ..(=•_•=)
      …ღ.*.ღ.•*

      Supprimer
  29. tout simplement éblouissant ! Je vois que toi et moi on a pris de la hauteur sur nos billets respectifs

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est éblouissant en effet !
      Ah je vais aller voir votre article, les bestioles !
      Je rentre d'une petite pause et je n'ai pas encore fait mon tour des blogs...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  30. Merci pour ce lien, Célestine, je me suis directement abonnée à sa page - qui a un franc succès. Certains paysages - évidemment la brousse australienne - font penser aux peintures des Aborigènes, qui (je me demande comment ils faisaient) voyaient justement les choses en hauteur, (je préfère l'art aborigène à l'art africain, va savoir pourquoi !) J'avais déjà repéré quelque part une belle photo de l'Antarticque vue de haut. La terre est belle oui, et hélas, ceux qui devraient se préoccuper de son avenir ou de sa bonne gestion ne sont pas toujours à la hauteur...

    Et j'aime aussi ta nouvelle bannière (j'avais lu ton billet sur mon smartphone, ce qui ne permet pas de voir la bannière !) La composition est particulièrement réussie...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton appréciation sur ma bannière me fait grand plaisir car tu as un oeil d'artiste...
      Je n'avais pas fait le parallèle entre l'Australie vue d'en haut et les peintures aborigènes...mais c'est tout à fait ça, en tous cas au niveau des couleurs !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  31. ça y est je suis dans la station spatiale et c'est absolument fabuleux !!!!! Merci Céleste

    RépondreSupprimer
  32. Formidables photos ! Que la Terre est belle. Dommage que beaucoup n'ai pas conscience de sa fragilité. Nous sommes sur Terre mai nous vivons aussi au cœur du cosmos !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui mais beaucoup ont conscience de cette fragilité, aussi.
      Ils se sentent simplement impuissants devant la folie de ceux qui ont le "pouvoir"...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  33. Merci 1000 fois ! j'ai voyagé longtemps sur le site !
    Musique lancinante de Chet! Pendant une longue période, j'ai'écouté Chet tous les jours des heures durant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cette musique a quelque chose d'envoûtant en effet, qui s'accorde bien avec la beauté des images à couper le souffle.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  34. Quel collection de photos magnifiques!
    C'est vrai qu'elle est belle, la Terre. Et qu'elle pourrait l'être davantage si on ne lui faisait pas tant de mal...
    Mais chut, admirons encore les photos...
    Bises,
    Mo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et encore, ce n'est qu'une toute petite sélection, il en fait bien d'autres chaque jour, le petit Thomas.
      Chut ...je te laisse admirer, Mo.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  35. Très beau florilège ...A cette altitude,devant la beauté des images,une évasion extra-céleste...Et un tour du monde en quatre vingt dix minutes.
    Bises altitudinaires

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est joli, extra-céleste. j'ai envie de le prendre comme un compliment (un peu d'auto-satisfaction de temps en temps...ça ne fait pas de mal... ;-)
      Mais non, je rigooole !
      Bises mutines

      Supprimer
  36. Merci beaucoup et bravo pour les légendes.

    (Tiens et si on invitait Thomas à dîner à son retour ?)

    Bleck

    Bleck

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon c'est vrai, je m'aime beaucoup et j'apprécie beaucoup mon pseudo, mais le répéter il y a désordre !

      Bleck

      Supprimer
    2. Inviter Thomas à dîner...quelle bonne idée. En essayant de ne pas le faire attendre deux ou trois ans, alors ? ;-)
      Je te taquine, ô cher Bleck.
      C'est pas mal de s'aimer beaucoup...malgré ce qu'en dit une certaine vieille morale...
      Paraît même que c'est la condition pour aimer les autres... ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  37. Les mots, le regard, la joie non feinte de Thomas en partageant tout cela.
    Le bonheur c'est lui... :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un enfant émerveillé par tout ce qu'il voit, c'est l'effet qu'il me fait aussi...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  38. Des photos inoubliables, un jour sans doute on regrettera l'époque où on avait pu les voir. .. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui espérons que l'on pourra les garder en témoignage d'une civilisation qui n'avait pas que des mauvais côtés...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  39. Un voyage sidérant sans bouger de notre fauteuil !
    Bises
    Angela

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sidérant et sidéral, merci Angela
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  40. Réponses
    1. C'est vrai, on croirait voir l'Oeil de Caïn...
      Quant au Piton de la Fournaise, il est érotique, on dirait un sein ...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.